La métamorphose de la place Saint-Lambert 1970-2000

Avant d’entamer l’historique des transformations de la place, voici deux vues aériennes permettant de comparer des lieux entre le début des années 1970 et 2004 :

Liège place St-Lambert vue aérienne 1970

Liège place St-Lambert 2004

 

*  *  *  *  *

Dans les années 1960, l’objectif des responsables communaux est de faciliter au maximum l’arrivée au centre-ville des transports en commun et des automobiles. En 1968, est adopté le «  plan particulier d’aménagement de la place Saint-Lambert », le PPA dit aussi plan Lejeune*, du nom de l’échevin qui a confié l’étude du projet, dès 1964, au groupe l’Équerre, agence d’architecture et d’urbanisme moderniste.

* Jean Lejeune, échevin libéral des Travaux publics de 1959 à 1976.

 

Le PPA initial prévoit de transformer la place Saint-Lambert en un carrefour de voies rapides, ainsi que de créer en sous-sol une importante gare des bus et deux mille places de parking.

 

Liège plan projet années 60

Plan d’aménagement des autoroutes urbaines au cœur de Liège, tel que prévu dans les années 1960.

 

Le projet implique de nombreuses expropriations, décidées au début des années 1970.

Liège plan démolitions années 70-80

Les démolitions débutent en 1974. Elles vont sévir dans tout le périmètre délimité en rouge sur le plan ci-dessus. Dans cet article, nous nous intéresseront à la place Saint-Lambert et à la place du Maréchal Foch.

Mais découvrons d’abord (ou rappelons-nous) comme se présentaient les lieux au début des années 1970 :

Liège place St-Lambert début 1970s_1Liège place St-Lambert début 1970s_2Liège place St-Lambert début 1970s_4Liège place St-Lambert début 1970s_5Liège place St-Lambert début 1970s_6Liège place St-Lambert début 1970s_3Liège place St-Lambert début 1970s_8Liège place St-Lambert début 1970s_7Liège place St-Lambert début 1970s_9

 

Liège place St-Lambert 1973Liège place St-Lambert 1973_2Liège Gymnase début 1970sLiège place St-Lambert 1971Liège place St-Lambert 1971Liège place Foch 1974Liège Official 1972Liège Sarma 1974Liège place Foch 1970sLiège Tivoli 1970s

 

Liège place St-Lambert 1975_1LIège place St-Lambert 1975_2

La dia ci-dessus montre l’ampleur des embouteillages au début des années 1970. Ce sont précisément les problèmes de circulation automobile qui ont conduit les autorités communales à réaménager totalement le centre-ville.

Les destructions avancent à un rythme soutenu, mais les difficultés financières, les désaccords politiques, ainsi que le mécontentement des défenseurs du patrimoine, des commerçants et des habitants en général, vont bloquer longtemps les projets de reconstruction.

Divers projets se succèdent en vain jusqu’en 1984, quand l’architecte Claude Strebelle* se voit officiellement investi de la mission de redessiner complètement la configuration du centre-ville, en tenant compte de tous les acteurs concernés. En 1985, il réalise un schéma directeur non contraignant qui rompt avec les idées précédentes. Adopté en 1988, il aboutira, une quinzaine d’années plus tard, à ce qui existe aujourd’hui.

* Claude Strebelle (Bruxelles 1917 – Liège 2010) a aussi été, dans les années 1970, l’architecte coordinateur qui a dirigé l’implantation de l’université de Liège dans le domaine du Sart-Tilman.

 

Les photos qui suivent vont vous montrer la chronologie des démolitions du patrimoine ancien et des chantiers de réaménagement.

Les premières destructions ont lieu en 1974-75 :

Liège place St-Michel 1974Liège place St-Lambert janvier 75Liège places Foch et St-Lambert 1974Liège place St-Lambert 1974-75

 

C’est finalement tout l’îlot situé entre la rue Haute Sauvenière et la place Saint-Lambert qui va disparaître :

Liège place St-Lambert 1974-75_2Liège place St-Lambert 1975Liège place St-Lambert démolitions 1974-75Liège Gymnase 1974_2Liège place St-Lambert 1974-75_3Liège Gymnase 1975Liège Gymnase 1974-75

 

Liège place St-Lambert février 75

▲  La fin du magasin Phare en février 1975 et  le même endroit en juillet 1977 (l’îlot avec l’ancien Sarma sera ôté du paysage en 1982 ▼

Liège an cien Sarma 1977

 

Liège gare du Palais 1977

La photo ci-dessus a été prise à l’emplacement de l’ancien square Notger, supprimé en février 1977 (la gare du Palais vit ses derniers moments).

 

Liège Grand Bazar 1977

Le chantier dans l’autre sens en 1977, année de la fermeture du Grand Bazar pour cause faillite (le panneau sur la façade porte l’inscription  « Grand Bazar, le chemin de 800 chômeurs »).

 

Liège place St-Lambert 1978

L’ampleur des travaux vers 1978.

Fondations 1980

Une partie de tout ce béton enfoui inutilement (il était initialement question d’une importante gare des bus) sera récupéré pour devenir le parking Saint-Lambert, situé sous l’actuel îlot Saint-Michel.

 

Liège place St-Lambert enlèvement platanes 1978

▲  En décembre 1978, on commence l’enlèvement des platanes de la place Saint-Lambert (ils seront replantés près du pont de Wandre). Remarquez, à gauche, l’état d’abandon du bâtiment que l’on nommait le Tivoli. Il est en passe d’être détruit, tout comme les deux pâtés de maisons qui séparent les places Saint-Lambert et du Marché 

Liège démolition Tivoli 1979

La démolition du Tivoli.

 

Liège rue Ste-Ursule 1979

Ce qui reste, en mars 1979, des maisons situées entre les rues du Général Jacques et Sainte-Ursule (on devine le palais des princes-évêques sur la droite du document).

 

Dia LT scannée CanoScan 8800F

À titre de comparaison, voici les rues du Général Jacques (la flèche rouge) et Sainte-Ursule (la flèche verte) vues depuis la place du Marché avant les démolitions.

 

Liège vue aérienne 1979

Vue aérienne de 1979. On peut voir l’ampleur des destructions. À remarquer aussi que des fouilles archéologiques sont en cours place Saint-Lambert (depuis 1977) et sur le site de l’actuel espace Tivoli (depuis 1979).

 

Liège fouilles place St-Lambert 1977

Les fouilles archéologiques en 1977.

 

Liège places St-Lambert et du Marché fouilles 1980

Les fouilles fin 1979 début des années 1980.

 

Liège place du Marché sept 1980

Septembre 1980.

 

Liège parking Tivoli 1980s

Sur l’emplacement Tivoli, les fouilles n’ont pas duré longtemps, au grand dam des archéologues. Il fallait se dépêcher de libérer l’espace, qui devient une zone de parcage automobile tandis que l’on discute du sort à lui réserver.

 

Liège fouilles place St-Lambert Sarma 1981

Les fouilles de la place Saint-Lambert en 1981. Le Sarma Lux occupe les locaux de l’ancien Grand Bazar depuis deux ans.

 

Liège Sarma 1976

En 1981, va commencer la démolition de l’îlot où se trouve l’ancien Sarma, que l’on voit ici en novembre 1976).

 

Liège démolition ancien Sarma_1

1981 ou 82 : le Sarma dans les bâtiments de l’ex-Grand Bazar et à l’arrière-plan, son ancien siège en cours de destruction (excusez la mauvaise qualité du document).

 

Liège démolition ancien Sarma_2

La démolition du même îlot vue depuis la place de la République française.

 

Liège démolition ancien Sarma février 1982

La fin de la démolition de l’ancien Sarma en février 1982.

 

Liège démolition ancien Sarma_3

Cette vue a été prise du toit du Sarma Lux pendant la démolition de l’ancien Sarma (à gauche en ruines). Circonscrit par la rue Haute Sauvenière et l’hôtel de Bocholtz (ancienne place Saint-Michel), le terrain vague issu des saccages de la fin des années 1970 sert de parking.

 

Liège place St-Lambert 1980s

Vue photographiée vers 1984 depuis le chantier de la Société générale de banque (actuelle BNP Paribas Fortis). Le mur aveugle, dans le cercle rouge, constitue l’angle des rues de Bex et Léopold.

 

Liège Bex Léopold 1982

Voici cet angle en 1982. Les immeubles désignés par les flèches vont bientôt disparaître.

 

Liège Bex Léopold 1982_2

Gros-plan sur les immeubles abandonnés.

 

Liège rue Léopold après 1982

Les destructions vues depuis la rue Léopold, préparatoires à l’aménagement d’une gare des bus.

 

Liège place St-Lambert 1988

À l’arrière-plan gauche, l’angle des rues de Bex et Léopold en 1988.

Quel événement est à l’origine de cette pelouse centrale ?

Liège fouilles place St-Lambert 1984

La première série de fouilles archéologiques, entamées en 1977, a duré sept ans. En 1984, on a interrompu les recherches pour rendre un aspect décent à la place en vue de la visite papale prévue pour mai 1985. C’est à cette occasion qu’on créé la pelouse circulaire centrale.

 

Liège carte postale truquée 1985

Cette carte postale éditée pour la circonstance. À remarquer, outre la pelouse du centre de la place Saint-Lambert, une autre fort verte en face du palais provincial… truquage pour dissimuler le chantier en cours :

Liège palais provincial milieu 1980s

 

Liège visite du pape 1985

La visite du pape Jean-Paul II à Liège, le 19 mai 1985.

 

Liège tours ascenseur PSL 1988

Photo de 1988. À l’avant-plan : les voitures stationnant sur le terrain vague entre la place Saint-Lambert et la rue Haute Sauvenière (actuel emplacement de l’îlot Saint-Michel). À gauche : ce qui reste de la rue Saint-Pierre, soutenue par des pieux de béton. Au centre : deux tours de béton, cages d’ascenseurs d’une future annexe du palais.

 

Liège tours ascenseurs 1980s_1

▲  Les cages d’ascenseurs et les fondations d’une annexe qui ne sera jamais achevée 

Liège tours ascenseurs 1980s_2

 

Les deux photos qui suivent datent de 1990. Les projets ont changé et les cages d’ascenseurs ont été démolies :

Liège place St-Lambert 1990_2Liège place St-Lambert 1990_1

 

Liège place St-Lambert août 1991

Août 1991. Des fouilles archéologiques ont repris au centre de la place Saint-Lambert, tandis qu’ont lieu les travaux qui aboutiront à la situation actuelle.

 

Liège panorama centre 1991

Panorama 1991.

 

Liège rue Joffre 1992

Rue Joffre 1992.

 

Le chantier de la place Saint-Lambert en mars 1995 :

Liège place St-Lambert mars 1995_1Liège place St-Lambert mars 1995_2Liège place St-Lambert mars 1995_3Liège place St-Lambert mars 1995_4Liège place St-Lambert galerie Thiriart 1995

 

La construction de l’îlot Saint-Michel en 1998 :

Liège construction îlot St-Michel 1998_2Liège construction îlot St-Michel 1998_1

 

Merci de laisser un commentaire ou de partager si vous avez apprécié cet article  😉

Publicité

18 commentaires sur “La métamorphose de la place Saint-Lambert 1970-2000

  1. Très beau reportage, moi qui n’ai pas connu « l’ancienne » place… Je suis née en 1982 mais je l’ai connue que vers début des années 90. Je suis contente de voir d’anciennes photos. Mais je ne comprendrai jamais pourquoi on a détruit tout ces bâtiments. Les bâtiments d’époque avaient un certain cachet alors que maintenant c’est assez froid. Et les bâtiments à l’actuel espace tivoli, pourquoi les avoir démoli si c’était pour laisser un espace vide ?

    J’aime

  2. Monsieur, déjà merci pour votre travail, superbe et un plaisir de voir la beauté de cette ville qui est détruire par des marchands du temple, dommage

    J’aime

  3. Bonjour, bravo pour cette mine d’or ! Je cherchais des photos des deux tours de béton de la Place St Lambert. J’en avais un souvenir très clair bien que je n’avais que 7-8 ans à l’époque. Mais je me souviens que leur vue faisait enrager mon père tellement il les trouvait laides… Bonne continuation.

    J’aime

  4. Merci, né en 1963, je me souviens du passage souterrain pour accéder au rayon alimentation du Grand Bazar qui se trouvait au sous-sol, en partie sous la rue le long du magasin. Sur la troisième photo en partant de la fin on peut distinguer les carrelages beiges sur les murs dans le sous-sol. On pouvait donc accéder au Grand Bazar depuis le petit bâtiment au toit arrondi qui se trouvait entre les arrêts du bus 10 et du bus 4. Sur la 27è photo dans la série destruction 1974-1975 on peut même distinguer les lettres « alim » à l’intérieur de ce petit bâtiment, il y avait un escalator pour remonter. Le rayon poissonnerie avec des aquariums de poissons vivant était au bas de ces escaliers. Je ne retrouve jamais mention de cette particularité mais pour moi, âge de 10 à l’époque un magasin sous la route c’était « magique ». Après la faillite du Grand Baza l’accès fut fermé, couvert et la STIL (ancienne compagnie de bus) y installa un bureau. Merci encore.

    J’aime

  5. Félicitation pour vos recherches magnifique photos anciennes.
    Belles preuves de Gâchis , quand on vois la différence d’ambiance, l’accueil chaleureux de l’ancien Liège, et le ressenti froid et impersonnel actuel. c’est bien triste.

    J’aime

  6. Impec👍monsieur Warzée,
    Nostalgie d’un temps passé que de souvenirs. Je ne dirais pas que tout est mauvais à notre époque 🌍mais il y a énormément d’absurdités, de nos jours on procrastine beaucoup.

     Je ne suis pas étonné de votre travail 📃car déjà en tant que professeur à l’époque ou j’ai eu la chance d’être l’un de vos étudiants à l’ISL 👨‍🎓votre rigueur et votre qualite d’enseignement appuyée par des reportages dias m’a marqué dans le beau sens du terme😃sans oublier votre pointe d’autorité très juste .

     J’espère qu’il y aura encore des profs avec votre qualite d’enseignement, pour moi vous êtes un passeur d’instruction et de souvenirs comme trop peu il en existe.

    Salutations
    Christophe Leclercq-D de 75

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s