L’avenue Émile Digneffe et la place du Général Leman (Fragnée)

L’appellation « Fragnée » dérive du mot « frênaie », du fait que la rive gauche de la Meuse, à cet endroit, était autrefois couvert d’une forêt de frênes (le latin « fraxinus » signifie « frêne »).

 

▲ Ces deux plans d’évolution du bâti (que vous pouvez agrandir dans une nouvelle fenêtre en cliquant dessus) proviennent des archives du Département de l’Urbanisme de Liège et concernent les quartiers des Guillemins et de Fragnée . Ils permettent de constater l’urbanisation des lieux après qu’on y ait installé une station de chemin fer

Remarquez qu’à la fin du XIXe siècle, c’est la zone dont va traiter cet article qui est la moins urbanisée. Cette partie de Fragnée, la voici dans une autre orientation sur un plan de 1885 dû à Auguste Hock :

Dès 1895, il est envisagé d’organiser à Liège une exposition universelle au début du siècle suivant*. Le choix des emplacements est décidé en 1899 : c’est la plaine rurale de Fragnée (la flèche)** qui est choisie pour accueillir le parc des attractions.

* Cette manifestation exceptionnelle sera reportée de 1903 à 1905 vu l’importance des travaux préparatoires à effectuer, notamment en ce qui concerne la rectification du cours de l’Ourthe dans le quartier des Vennes-Fétinne. Finalement, ce ne sera pas plus mal : on pourra en même temps célébrer le 75e anniversaire de l’indépendance du pays.


** Remarquons l’existence, rue du Vieux Mayeur, d’un champ de glace inauguré en 1876. Il s’agissait d’un terrain imbibé d’eau qui, quand l’hiver le permettait, attirait de nombreux patineurs.

 

Cliquez sur ce plan pour l’agrandir dans une nouvelle fenêtre.

Le plan des différents sites de l’Exposition universelle de 1905 : les Vennes-Fétinne, la Boverie, Fragnée et Cointe.

 

▲ L’entrée de l’exposition à Fragnée ▼

 

Vue générale, dans l’autre sens, du site de Fragnée. Dans le fond, au centre, on aperçoit les pylônes de l’entrée. À gauche : l’imposant café du Panorama et ses minarets inspirés de La Mecque. À l’avant-plan : le plan d’eau du Water-Chute.

 

Le restaurant bavarois et le Water-Chute.

 

Le restaurant bavarois et la tour allemande de forage des mines.

 

Le village sénégalais (considéré comme une attraction ?).

 

Les aéroplanes captifs Maxim.

 

Le décor médiéval des Arènes liégeoises, où se déroulent des spectacles de music-hall.

 

Dans l’autre sens, du haut des escaliers. L’allée centrale est devenue l’actuelle avenue Émile Digneffe.

 

▲ Le site de Fragnée et le pont de l’Exposition, construit pour la circonstance ▼

 

La plaine de Fragnée, outre les attractions, comprend aussi une ferme modèle, le pavillon de l’agriculture belge, celui des forêts et chasse, celui du nitrate de soude, ainsi que divers lieux de restauration. Cliquez ICI pour ouvrir un document PDF à ce propos.

 

L’exposition terminée, le site de Fragnée est loti et proposé à l’urbanisation (cette vue aérienne doit dater des environs de 1910).

L’allée centrale du parc d’attractions est maintenue comme voie d’accès au pont de Fragnée. Elle est baptisée l’avenue de l’Exposition en mars 1907. Tous les terrains à bâtir, de chaque côté, trouveront acquéreurs dans les quatre ans qui suivent.

 

L’avenue de l’Exposition au début du XXe siècle, bordée d’immeubles « élégants et variés ».

La place qui la précède à l’avant-plan, le conseil communal en a décidé l’aménagement en 1906, et là aussi, tous les terrains mis en vente ont été achetés rapidement. L’appellation place de Fragnée est adoptée en 1907, ce vieux nom désignant déjà un quai et une rue voisine.

 

▲ La place de Fragnée au début du XXe siècle ▼

 

En décembre 1918, peu après la retraite allemande, la place est rebaptisée place du Général Leman, en l’honneur du commandant de la place de Liège, nos forts ayant opposé une résistance héroïque à l’invasion d’août 1914.

 

Le général Gérard Mathieu Joseph Georges Leman (1851-1920).

 

▲ La place du Général Leman vers 1920 et en 2014 ▼

 

▲ L’avenue de l’Exposition au début des années 1930 ▼

La même perspective en 2014 :

 

L’avenue de l’Exposition dans les années 1930 (à moins qu’il ne s’agisse déjà de l’avenue Émile Digneffe après 1937).

De nos jours :

 

Le pont de Fragnée, le quai de Rome et l’entrée de l’avenue Émile Digneffe à la fin des années 1930 ▲ et au tout début des années 1960 ▼

 

Retour dans le quartier de Fragnée du début des années 1930 (au vu de la construction en cours des immeubles à appartements du square Gramme). C’est au cours de cette décennie, en 1937, que l’avenue de l’Exposition sera rebaptisée avenue Émile Digneffe, à la suite du décès de cet homme politique libéral qui a été l’un des promoteurs de l’Exposition universelle de 1905 et bourgmestre de Liège de 1921 à 1928.

 

Ce Marauder B-26 de l’US Air Force fait partie des vagues de bombardiers qui pilonnent le quartier dans le courant du mois de mai 1944. Ces avions ont pour mission de bombarder la gare de triage de Kinkempois et le pont du Val-Benoît. Ces opérations à haute altitude, pour éviter au maximum la flak allemande, sont imprécises et causent d’importants dommages à Sclessin, Fragnée et Cointe.

 

Photo des années 1930. À gauche, l’avenue de l’Exposition (ou Émile Digneffe), et à l’avant-plan, des hangars pour locomotives.

Le même endroit après les bombardements de 1944 :

 

Les dégâts dans la rue de Namur en 1944. Une bombe a aussi éventré la tour du mémorial interallié de Cointe (voir cet autre article).

 

▲ La place du Général Leman sinistrée en 1945 ▼

▲ Cet angle n’a jamais été reconstruit ▼

 

Le quartier de Fragnée (sur la gauche) entre 1948 et 1954.

En 2018 :

 

Dans les années 1960 ▲ et de nos jours ▼

 

La place du Général Leman en 1962 ▲ et en 1967 ▼


En 2007 :

 

Les arbres de la place du Général Leman ont été abattus en janvier 2020, dans le cadre des aménagements nécessités par le chantier du futur tram. La Ville a heureusement promis d’en replanter :

 

Merci de partager ou de laisser un commentaire si vous avez apprécié cet article 🙂

Publicité

Un commentaire sur “L’avenue Émile Digneffe et la place du Général Leman (Fragnée)

  1. Bonjour,
    Magnifique article sur un morceau de mon quartier.
    Grand merci.
    Nicole Beuvens

    Télécharger Outlook pour Android

    ________________________________

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s