L’église Saint-Jacques-le-Mineur et ses alentours

C'est en 1015 ou 1016 (selon les sources) que le prince-évêque Baldéric II, le successeur de Notger, décide de la fondation d'une abbaye en expiation du sang répandu lors de la bataille de Hœgaarden* ; il la dédie à saint Jacques le Mineur**.* La bataille de Hoegaarden, en 1013, s'inscrit dans le cadre de la politique d'extension territorial … Lire la suite L’église Saint-Jacques-le-Mineur et ses alentours

Publicité

Liège, photos d’hier et d’aujourd’hui

« Liège, photos d'hier et d'aujourd'hui », tel est le titre du site que j'ai commencé à créer au début des années 2000, grâce à l'espace Web offert à l'époque par Belgacom. Son URL : users.belgacom.net/cwarzee.Ce site consacré à l'histoire de la ville de Liège vient de disparaître, Proximus ayant décidé de supprimer les espaces Web gratuits … Lire la suite Liège, photos d’hier et d’aujourd’hui

L’avenue Émile Digneffe et la place du Général Leman (Fragnée)

L'appellation « Fragnée » dérive du mot « frênaie », du fait que la rive gauche de la Meuse, à cet endroit, était autrefois couvert d'une forêt de frênes (le latin « fraxinus » signifie « frêne »).   ▲ Ces deux plans d'évolution du bâti (que vous pouvez agrandir dans une nouvelle fenêtre en cliquant dessus) proviennent des … Lire la suite L’avenue Émile Digneffe et la place du Général Leman (Fragnée)

À l’origine du pont de Fragnée

  À la fin du XIXe siècle, deux expositions universelles ont déjà été organisées en Belgique, à Anvers (1894) et à Bruxelles (1897). Germe alors l'idée d'en organiser une à Liège. En 1899, il est convenu des emplacements de cette exposition, prévue initialement pour 1903. L’un d’entre eux, la plaine des Aguesses, aux Vennes, nécessite … Lire la suite À l’origine du pont de Fragnée

La rue des Guillemins

Cliquez sur ce plan pour l'agrandir dans une nouvelle fenêtre. L'installation, en 1842, d'une gare de chemin de fer dans le quartier des Guillemins entraîne immédiatement la nécessité de percer une voie pour la relier au quai d’Avroy*, en direction du centre de la ville.* À cette époque, la Meuse suit les actuels avenue Blonden, boulevard … Lire la suite La rue des Guillemins

Les « Écoliers » en Outremeuse

Quand le pointeur de la souris devient une petite main en survolant une illustration, cliquez sur celle-ci permet de l'agrandir dans une nouvelle fenêtre. Les Écoliers ! Ce vocable rappelle l'existence d'un couvent établi en Outremeuse dès le XIIIe siècle, à l'emplacement des bâtiments qui abritent de nos jours  l’École supérieure des arts (ESA Saint-Luc) … Lire la suite Les « Écoliers » en Outremeuse

La place du Marché

Le cercle rouge entoure le perron de la place du Marché (nous en parlerons plus loin) et sert de point de repère pour comparer ces vues de 1974 5 et 2008 6   L'existence de cette place remonte aux origines de la ville, dont la population a besoin d'un marché pour s'approvisionner quotidiennement. Depuis le … Lire la suite La place du Marché

La Légion d’honneur du 24 juillet 1919 / Les rues et places de Liège qui ont changé de nom dès le lendemain de la Première Guerre mondiale

Lors de l'offensive allemande d'août 1914, Liège et ses douze forts résistent héroïquement et retardent l'ennemi, ce qui permet à l'armée française de s'organiser et de mieux préparer sa riposte. Dès le 7 août, le président de la République française, Raymond Poincaré, décerne à la Cité ardente la croix de chevalier de la Légion d'honneur, mais vu … Lire la suite La Légion d’honneur du 24 juillet 1919 / Les rues et places de Liège qui ont changé de nom dès le lendemain de la Première Guerre mondiale

Le théâtre royal (Opéra de Wallonie) et la place de la République Française

Un projet de théâtre sur la place Verte (actuel îlot Saint-Michel) ou la place aux Chevaux (actuelle place de la République Française) existe déjà à l'époque napoléonienne, mais l'Empire français s'effondre avant qu'une décision ne soit prise à ce sujet. Tout au plus le préfet du département de l'Ourthe,  Charles-Emmanuel Micoud d’Umons, a-t-il fait aménager … Lire la suite Le théâtre royal (Opéra de Wallonie) et la place de la République Française

La métamorphose de la place Saint-Lambert 1970-2000

Avant d'entamer l'historique des transformations de la place, voici deux vues aériennes permettant de comparer des lieux entre le début des années 1970 et 2004 :   *  *  *  *  * Dans les années 1960, l’objectif des responsables communaux est de faciliter au maximum l’arrivée au centre-ville des transports en commun et des automobiles. … Lire la suite La métamorphose de la place Saint-Lambert 1970-2000