Le carrefour du Cadran

Le cercle rouge, sur chacun des trois plans qui suivent (1737, 1880 et début des années 1960), situe l’endroit concerné par cet article :

plan 1737

Extrait du plan de Christophe Maire, 1737. La rue Neuve deviendra la rue de Bruxelles en 1863. Élargie dans les années 1870, lors de la création du chemin de fer de ceinture, elle absorbera la rue Table de Pierre.

 

plan 1880

Extrait d’un plan dressé en 1880 sous la direction de Hubert-Guillaume BLONDEN, ingénieur directeur des travaux publics de la ville de Liège. Les doubles pointillés préfigurent la future rue de l’Académie (1886) et le prolongement de la rue Sainte-Claire sous le nom de rue des Anglais (1885-87).

 

plan 1960s

Plan De Rouck du début des années 1960. Repérez la rue de Bruxelles et retrouvez-la sur la photo ci-dessous, qui nous la montre au début des années 1970. Le carrefour du Cadran figure dans l’ovale rouge :

Rue de Bruxelles Liège début 1970s

Plus rien à voir avec le même endroit de nos jours :

Google earth 2019

 

Cadran Liège 1970s

Gros plan sur le carrefour du Cadran au début des années 1970, vu depuis le sommet de la rue de Bruxelles. La flèche bleue désigne la rue Sylvestre ; la verte, la rue Léon Mignon et la place des Bons Enfants ; la rouge, la rue de l’Académie ; l’orange, la rue des Anglais.

La photo précédente, extraite d’une revue d’époque, est de mauvaise qualité. Voici le même endroit dans les années 1960 :

Cadran Liège 1961
Cadran Liège 1960s

Au rez-de-chaussée du building central, se trouve le café « Le Cadran ». Cet établissement a été ouvert en 1893, au rez-de-chaussée de l’immeuble qui a précédé le building (immeuble marqué d’une flèche sur la carte postale colorisée qui suit, datant du tout début du XXe siècle, à l’époque de la toute première gare du palais) :

Gare du Palais Liège avant 1905

 

Le café « Le Cadran » proposait à ses clients un immense cadran solaire divisé en vingt-quatre heures, particularité rare à l’époque. C’est de là que proviendrait le surnom donné au carrefour.

C’est l’hypothèse la plus plausible. Une autre voudrait que ce soit une allusion à un cadran solaire placé autrefois à l’arrière d’une maison de la rue Fond Saint-Servais, maison aujourd’hui disparue.

 

cadran solaire

Le cadran solaire du Fond Saint-Servais.

 

Cadran colorisé 1900s

À l’angle des rues de l’Académie et des Anglais au tout début du XXe siècle ▲
et en 1975 ▼

Rue de l'Académie Liège 1975

 

Dans la seconde moitié des années 1970, le quartier va subir une profonde métamorphose, avec le réaménagement de la gare du Palais en souterrain et la démolition de nombreux immeubles pour améliorer l’accès routier à la place Saint-Lambert, elle aussi en totale mutation.

 

Rue de Bruxelles et Cadran Liège 1974_2

1974 : les immeubles de la rue de Bruxelles à l’abandon.

 

Rue de Bruxelles et Cadran Liège 1974

En 1974 ▲ et 1975 ▼

Rue de Bruxelles Cadran Liège 1975

 

Démolition Fonds St-Servais Liège 1975

1975 : un tronçon du Fond Saint-Servais en attente de destruction.

 

Cadran rue Sylvestre 1974

La courte rue Sylvestre en 1974, menant au croisement des rues Haute Sauvenière, Saint-Pierre et Saint-Hubert. La rue Sylvestre date de 1876. Il aurait existé là, avant la construction de la collégiale Sainte-Croix, un château surnommé le Castel Sylvestre (parce que proche du bois du Publémont). Cette légende est due à l’imagination débordante du chroniqueur Jean d’Outremeuse.

 

Rue Sylvestre Liège 1975

La rue Sylvestre vue dans l’autre sens, depuis le sommet de la rue Haute Sauvenière.

 

Cadran Liège 1974

Le Cadran en 1974 ▲ et lors des démolitions après 1977 ▼

Cadran Liège fin 1970s

 

Cadran démolition

La destruction du building « Le Cadran », vers 1977-78.

 

vue aérienne Cadran Liège 1979_1

L’ampleur des démolitions en 1979, place Saint-Lambert et rue de Bruxelles ▲
et au Cadran ▼

vue aérienne Cadran Liège 1979_2

 

Aménagement Cadran Liège 1980s

Au début des années 1980, le Cadran est transformé en échangeur routier, avec un site propre pour les transports en commun (les abribus sur la gauche).

 

Cadran Liège 1982

En 1982. Les bus en direction de Fontainebleau (Sainte-Marguerite) ont leur gare routière en souterrain.

 

Rue de l'Académie Liège 1980s

Photo prise depuis la bas de la rue l’Académie au tout début des années 1980 : l’esplanade pour les arrêts de bus est en cours d’aménagement.

 

Cadran Liège 1996_2

La rue de l’Académie est cette fois à l’arrière-plan. À droite, on voit la double rangée d’abribus, de part et d’autre de la piste réservée aux transports en commun.

 

Cadran Liège 1985

En 1985.

 

Vue aérienne 1985

Cette vue aérienne nous montre la situation du centre-ville au milieu des années 1980. La gare du Palais est souterraine, et vers le haut à droite, le Cadran et son échangeur routier sont achevés. On est loin compte, par contre, avec la place Saint-Lambert et ses environs, qui restent un véritable no man’s land.

 

Cadran Liège 1990

En 1990.

 

Cadran Liège 1996

La photo ci-dessus date de 1996. Le rectangle rouge nous renvoie à la vue suivante. Il existait, du côté de la rue Saint-Hubert, une entrée avec escalators qui permettait d’accéder par une galerie souterraine à la gare des bus et à la gare ferroviaire du Palais  :

Entrée souterrain Cadran 2008

Sur cette photo de 2007, l’entrée est condamnée. Ces lieux souterrains ont rapidement souffert de gros problèmes de vandalisme et d’insécurité.

 

Entrée souterrain Cadran Liège 1982

L’entrée avant les faits de vandalisme.

 

Galerie Cadran 1980s

La galerie commerçante dans les années 1980.

 

plan des années 1990

Dans le nouveau schéma d’aménagement de la place Saint-Lambert, imaginé par l’architecte Claude Strebelle et adopté définitivement en 1988, il est aussi question de remodeler aussi les espaces voisins, et donc le Cadran (au-dessus à gauche du plan ci-dessus).

Il est question de créer un  espace urbain arboré et revalorisé, plus sécurisant pour les piétons, avec des accès automobiles plus modestes. Un couloir oblique sera réservé aux bus, qui circuleront en site propre de la place Saint-Lambert à Hocheporte.

 

Chantier Cadran 1999-2002

Un nouveau chantier va durer au Cadran de 1999 à 2002.

 

Cadran Liège 1999-2002

Le Cadran en 2002.

 

Projet gare du Palais Liège

Au départ, il est prévu que reconstruire une gare ferroviaire en surface, avec d’immenses verrières surplombant les voies existantes, mais ce projet n’a jamais abouti.

 

Rue de Bruxelles Liège

En fait, la seule nouveauté dès 2012, c’est le bâtiment d’entrée du complexe événementiel souterrain « Le Cadran ».

Le Cadran Liège 2013

 

Petite visite de cet établissement établi dans les souterrains réaménagés de la gare du Palais : https://photosdeliege.wordpress.com/2020/03/24/lespace-evenementiel-du-cadran/

Autres liens

Merci de partager ou de laisser un commentaire si vous avez apprécié cet article  😉

 

6 commentaires sur “Le carrefour du Cadran

  1. Chaque fois que je passe dans ce quartier et que je le compare à ce qu’il était avant tel que je l’ai connu, j’ai « mal à ma ville ». Comment est-il possible que l’on ait laissé faire un tel massacre urbanistique? Le Cadran actuel est une des plus grandes stupidité urbanistique que je connaisse à Liège (qui n’en manque pas hélas…). Où sont maintenant les jardins 18ème détruits pour faire place aux voitures ? Où sont les ruelles romantiques décrites par Victor Hugo lors de son passage à Liège, l’infâme cloaque venteux de la « gare St Lambert » (excusez la prétention…) est-il réellement mieux que l’ancienne gare du Palais. Tout n’était pas mieux avant, mais Liège conservera malheureusement longtemps les stigmates de l’aveuglement de ses gestionnaires dans les années 60 et 70.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s